L'Economie bleue

(Image: Greg Tee)

Les dirigeants africains ont adopté la Stratégie africaine intégrée pour les mers et les océans de 2050 (Stratégie AIM) lors de la 22eme séance ordinaire des chefs d'Etat et de gouvernement à Addis-Abeba, en Ethiopie, en Janvier 2014.

La Fondation de l'Union africaine doit s'acquitter de ses engagements relatifs à la mise en œuvre de la Stratégie AIM.

Sous le thème «Exploiter l'économie bleue dans la réalisation de l'Agenda 2063 de l'Union Africaine », cette stratégie met en évidence l'importance du secteur maritime compte tenu surtout du fait qu’environ 90% des importations et des exportations de l'Afrique sont menées par la mer.

Les eaux intérieures, les océans et les mers de l'Afrique sont sous pression. Les activités maritimes traditionnelles telles que la pêche et la navigation se sont intensifiées au fil des ans, tandis que l'aquaculture a vu le jour. Dans un même temps, des problèmes de sécurité tels que la piraterie, la dégradation de l'environnement marin et l'impact négatif du changement climatique s’intensifient de plus en plus. Ces problèmes ont coûté des milliards de dollars au continent.

Cette stratégie met en évidence l’effort de promouvoir le programme de sécurité maritime de l'Afrique et d'exploiter au maximum, le secteur maritime du continent.

Cliquer ici pour en savoir plus sur la Stratégie maritime intégrée 2050 de l'Afrique