H&M réagit à l'appel de l'Agenda 2063 et fait une percée dans la démarche d'industrialisation en Afrique

H&M réagit à l'appel de l'Agenda 2063 et fait une percée dans la démarche d'industrialisation en Afrique

H&M réagit à l'appel de l'Agenda 2063 et fait une percée dans la démarche d'industrialisation en Afrique

Le fabricant suédois du prêt-à- porter de la main H&M, dont le nom complet est Hennes & Mauritz, répond à l'appel de l'Union africaine pour stimuler l'industrialisation et la création d'emplois et accroître l'investissement étranger direct en Afrique au fur et à mesure que se déploie l'Agenda 2063 sur le continent. Ayant établi une chaîne de production en Éthiopie, H&M compte s'étendre à d'autres parties du continent africain, commençant dans des pays de l'Afrique de l'Est.

Le directeur de H&M, M. Tobias Fischer, a présenté la vision de la société à S.E. Dr Nkosazana Dlamini Zuma, Présidente de la Commission de l'Union africaine, lors d'une réunion au siège de la Commission à Addis-Abéba, Éthiopie, le mardi 10 mai 2016. M. Tobias Fischer était accompagné de l'Ambassadeur de Suède en Éthiopie et Représentant permanent auprès de l'Union africaine, S.E. M. Jan Sadek.

Aux dires de l'Ambassadeur Jan Sadek, cette initiative de H&M serait d'un grand intérêt pour l'Afrique car elle offre de nombreuses possibilités aux entrepreneurs de l'Afrique. « Le fait de lier l'Agenda 2063 à des projets concrets, tels que la construction d'industries légères, augmenterait la création d'emplois et apporterait les devises fortes si nécessaires » a souligné l'ambassadeur.

La Présidente de la Commission de l'Union africaine s'est réjouie de voir s'installer cette société en Afrique, de la voir mettre en place des industries, investir et offrir des possibilités d'emploi. Elle a souligné l'importance d'accorder une attention particulière aux jeunes et aux femmes en les impliquant dans la chaîne de valeur.

L'expansion des opérations de H&M en Afrique permet d'atteindre la population africaine et mettre à leur disposition des produits de qualité à coûts abordables. L'installation du de fabrication en Afrique représente une grande percée pour la production du coton, qui est actuellement importé de l'Inde et de la Chine. H&M compte tirer profit de ses réussites et des leçons apprises en Asie pour offrir de vastes possibilités aux femmes et aux filles en Afrique.

Selon le directeur de H&M pour l'Afrique, la société compte plus de 4 000 magasins de par le monde, avec un effectif excédant 45 000. À ce jour, sa production est réalisée en Asie.